7 erreurs à éviter sur la cuisson des pâtes artisanales

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email

Un simple petit faux pas peut gâcher la cuisson de vos pâtes. Voici quelques erreurs qu’il faut éviter pour réussir la cuisson de vos pâtes. Prenez note !

Les recettes de pâtes artisanales sont souvent hyper simples, faciles et rapides à réaliser. Tout le monde est d’accord là-dessus. Mais parfois, de mauvaises surprises peuvent gâcher votre instant culinaire. Des pâtes qui collent, trop molles, trop salées ou pas assez, ce sont les signes que vous avez raté votre cuisson. Mais bon, ce n’est pas la fin du monde, vous pourrez faire mieux la prochaine fois. Et pour éviter de reproduire les mêmes erreurs, nous avons spécialement listé pour vous les 7 erreurs à éviter sur la cuisson des pâtes artisanales.

Erreur 1: utiliser une casserole bien trop petite

Primo, ne pas utiliser une casserole trop petite pour éviter d’avoir des pâtes molles et collantes. Vos pâtes ont besoin d’un espace assez grand et d’une grande quantité d’eau. C’est-à-dire, 1 litre d’eau pour 100 g de pâtes et 3 à 4 litres d’eau pour 500 g de pâtes. 

Vous l’aurez compris, il vous faut donc une grande casserole. L’idéal serait d’utiliser un faitout. Une fois les pâtes cuites, égouttez-les bien à l’aide d’une passoire.

Erreur 2: ne pas respecter le temps de cuisson

Ne laissez pas vos pâtes cuire trop longtemps sur le feu. Elles risquent de finir en bouillie et de perdre de leur saveur. Pire, cela risque de réduire leur apport nutritionnel (vitamines B, magnésium, protéines, fer, etc.).

Soyez donc vigilant au temps de cuisson qui se trouve sur le paquet. Sur les paquets Papote, vous trouverez une fourchette de temps, selon que vous les aimez “al dente” ou fondantes!

Une autre règle qu’il faut à tout prix respecter, attendez que l’eau soit en pleine ébullition avant d’y plonger vos pâtes.

Erreur 3: ajouter de l’huile dans l’eau des pâtes

Vous avez pour habitude de verser un filet d’huile dans l’eau des pâtes ? Cela éviterait les pâtes de coller entre elles? Cela empêcherait l’eau de déborder? Les théories vont bon train sur ce sujet, sans réponses vraiment fiables. Alors sans résultat scientifique à l’appui, nous sommes partisans de “moins, c’est mieux” et nous ne mettons pas d’huile dans l’eau de cuisson. 

Réservez-là plutôt pour vos assaisonnements, sauces et garnitures.

Erreur 4: laisser les pâtes sur le côté pendant qu’on prépare la sauce

Pour gagner du temps, on a souvent l’habitude de laisser les pâtes de côté pour s’occuper de la sauce et des garnitures. En fonction de votre recette, il faudra du temps pour peler les tomates, râper le fromage, émincer les oignons, écraser l’ail, couper les légumes, le lard, le poulet ou le poisson, et les faire mijoter.

Donc l’idéal est d’anticiper le temps nécessaire entre la préparation et la cuisson. Et de faire cuire les pâtes au dernier moment!

Erreur 5: ne pas mélanger ses pâtes

N’ayez pas peur de mélanger vos pâtes lors de la cuisson. Il faudra les remuer dès l’instant où vous les plongez dans l’eau en ébullition, sinon elles peuvent coller entre elles. Surtout pour les pâtes en nids ! Spaghettis ou encore Tagliatelles.

Évitez également de mettre le couvercle, ou gare au débordement…

Erreur 6: se tromper sur le sel

L’ajout du sel est une étape délicate. On a souvent peur de se tromper sur la proportion. Si seulement on pouvait la zapper. Sauf que le sel est un ingrédient important dans la cuisson. L’eau salée assaisonne vos pâtes et relève leurs saveurs une fois cuites. Voici des conseils qui vont sûrement vous aider :

  • La proportion idéale est de 10 g de sel par litre d’eau. 
  • Salez après ébullition.

Une autre petite astuce, gardez l’eau de cuisson des pâtes, vous pourrez vous en servir lors de la préparation de votre sauce.

Erreur 7: cuire les pâtes à feu doux

La cuisson des pâtes doit se faire dans les règles de l’art, ce peu importe les pâtes que vous avez choisies : spaghettis, tagliatelles, pennes, fusillis, pipe rigate, ou autres. Pour avoir des pâtes fermes (nous, c’est comme cela qu’on les préfère!) et délicieuses à souhait, faites les cuire à feu vif.

Vous allez sûrement aimer :

pénurie-pâtes-crise-rupture-stock

Risque-t-on une pénurie de pâtes ? 

Guerre en Ukraine, sécheresse, montée des prix des matières premières… Les événements de ce printemps nous font craindre une pénurie de certains